cabinet avocat

Un avocat pour les divorces à Rambouillet

À Rambouillet et Montfort-l’Amaury, Maître Laurent CURT et Maître Pierre-Olivier LEVI interviennent en droit des affaires, droit civil, droit social et en droit pénal. Le droit civil comprend de nombreux sous-domaines comme le droit matrimonial, le droit des successions ou encore celui qui régit les divorces.

Les avocats de notre cabinet ont près de 40 ans d’expérience dans les divorces à l’amiable et conflictuels. Si vous avez des questions ou besoin d’un avocat aguerri pour votre situation, n’hésitez pas à contacter l’un de nos deux cabinets d’avocats à Rambouillet et Montfort-l’Amaury.

Le divorce à l’amiable sans juge, avec notre avocat

Vous avez peut-être déjà entendu ce terme : divorce à l’amiable sans juge. Officiellement, cela s’appelle un divorce par consentement mutuel par acte sous signature privée contresigné par avocats, déposé au rang des minutes d’un notaire.

Le fait de ne pas passer devant un juge permet une procédure plus rapide. Cette dernière est enregistrée par un notaire après que deux avocats (chaque partie doit avoir son propre avocat) et les parties concernées aient signé une convention qui établit les accords passés.

Le divorce conflictuel

Il existe plusieurs types de divorces : celui pour faute, par demande acceptée, pour altération du lien conjugal de plus de deux ans… Contrairement aux idées reçues, le motif du divorce impacte très peu les conséquences financières. Le divorce conflictuel ne peut se faire qu’en présence d’un juge et cela se déroule en deux audiences : une première audience pour les mesures provisoires et une deuxième pour les mesures finales.

Les durées moyennes varient en fonction du type de divorce et d’autres facteurs. Afin d’obtenir des informations précises, nous vous conseillons de contacter notre cabinet d’avocats du lundi au vendredi. Nous sommes également ouverts les samedis sur rendez-vous préalable.

Conséquences du divorce

Sur le volet financier, la partie dont le tort est reconnu doit réparer le préjudice si elle en a la capacité. Si elle n’en a pas les moyens, elle n’est pas tenue de réparer financièrement ses torts. Il faut savoir que dans 9 cas sur 10, les torts sont reconnus partagés.

Le divorce conflictuel implique aussi et surtout les enfants : droit de garde, pension alimentaire, droit de visite… Toutes les décisions qui concernent un enfant sont prises par le juge dans l’intérêt de l’enfant et non des parties en cause. Un rendez-vous avec Maître Laurent CURT ou Maître Pierre-Olivier LEVI vous permettra de leur exposer votre situation. Ils pourront ensuite évoquer les différentes conséquences qu’entraîne la décision de divorcer.